Santé


Aujourd'hui la santé est considérée comme un état de bien être total physique, social et mental de la personne. Ce n'est pas la simple absence de maladie ou d'infirmité.
Auparavant, la santé était l'état contraire de la maladie. S'occuper de l'accès à la santé revenait à lutter contre les maladies.
Avec la définition de l'O.M.S., la prévention et les soins ne sont pas les seuls moyens au service de la santé, il y a aussi : les lois, les règlements, les orientations politiques en environnement, aménagement du territoire... La santé de la population devient une responsabilité collective ( Charte d'Ottawa en 1986).


Chirurgien-dentiste / Chirurgienne-dentiste


Le chirurgien-dentiste est un professionnel qui réalise à la fois des soins médicaux, des actes à visée esthétique mais aussi de la chirurgie, de la prévention dans le domaine dentaire.

Avant d'intervenir, le chirurgien-dentiste pose un diagnostique. Il pratique une radiographie ou un moulage de la mâchoire. Il pratique des soins sur les caries, granulomes et autres abcès dentaires.

 Il pose des prothèses dentaires comme les bridges, couronnes, dents sur pivot.

 En prévention, il détartre les dents.

Le chirurgien-dentiste fait preuve d'une grande habilité dans son travail.

Ses qualités sont l'écoute, le tact et la rapidité d'exécution. Il faut savoir rassurer le patient grand ou petit. La position de travail (les bras tendus, parfois debout ou assis), l'effort de concentration et de vision sont des exigences supplémentaires.







Chirurgien-dentiste


Le chirurgien dentiste est un professionnel de santé habilité à pratiquer l'art dentaire (ou médecine dentaire, l'appellation variant d'un pays à l'autre).
Il est très souvent appelé "dentiste", par convenance.
Titulaire d'un diplôme de docteur en chirurgie-dentaire, il soigne les pathologies acquises et congénitales de la bouche, des dents, des gencives, des maxillaires et des tissus attenants.

Bien que l'essentiel des chirurgiens-dentistes aient une activité libérale, ils peuvent exercer à l'hôpital, dans des services d'odontologie ou de stomatologie, en clinique privée, notamment pour pratiquer des opérations plus lourdes qu'une structure telle qu'un cabinet libéral peut difficilement accueillir.
Une part non négligeable de chirurgiens-dentistes sont également salariés, soit au sein d'un cabinet libéral, soit au sein d'une structure (mutuelle, sécurité sociale, et bien sûr hôpitaux).



Différents types de soins dentaires

Odontologie conservatrice
Il s'agit de la partie de la dentisterie qui soigne les dents et les reconstitue. Le chirurgien-dentiste élimine la partie de la dent qui est cariée (la carie est molle, en comparaison de la dent qui est dure). Ensuite il reconstitue la dent avec un matériau d'obturation : amalgame ou composite.


Endodontie
L'endodontiste s'occupe du tissu situé à l'intérieur de la dent, appelé pulpe. Le traitement endodontique (parfois abusivement nommé dévitalisation) consiste à retirer cette pulpe et sceller l'espace vacant afin qu'il ne s'infecte pas. Ce traitement doit être réalisé dans deux cas : si l'état inflammatoire de la pulpe est irréversible ou bien si la pulpe est nécrosée.


Prothèse
Le but d'une prothèse dentaire est de reconstruire ou remplacer les tissus dentaires manquants. Si la racine est présente mais que la couronne se trouve très délabrée on peut réaliser une prothèse fixe dite couronne (entièrement en céramique (dite céramo-céramique), en céramique avec une chape métallique (dite céramo-métallique) ou entièrement en métal). Si la dent toute entière (racine et couronne) est manquante quatre solutions sont à étudier : l'abstention (pour une dent de sagesse (ou 3e molaire) sans antagoniste), la prothèse amovible (en métal et résine ou tout en résine), la prothèse fixe sur les dents adjacentes (le bridge) ou la prothèse fixe sur racine prothétique (les implants).

Il existe deux grands types de prothèses. Les prothèses transitoires, souvent en résine, destinées à rester en bouche pendant un temps limité. C'est une solution d'attente de cicatrisation, d'amménagement tissulaire permettant de restaurer rapidement l'esthétique et la fonction. L'autre type de prothèses est dit d'usage : elles sont destinées à rester en bouche aussi longtemps que possible. Elles sont souvent qualifiées, à tort, de prothèses définitives.


Parodontie
Le parodontiste s'occupe du parodonte, c'est-à-dire les tissus entourant la dent : gencive, os alvéolaire, cément (qui recouvre les racines dentaires), ligament alvéolo-dentaire (qui relie la dent à l'os alvéolaire).


Chirurgie
Le dentiste peut réaliser certains actes chirurgicaux : avulsions (extractions) de dents de sagesse ou de canines incluses ou enclavées, chirurgie des tissus mous, greffes de gencives, d'os (en vue d'une pose d'implant dans une zone où le volume osseux est insuffisant), exérèse de tumeurs bénignes, de kystes et biopsie afin d'étudier le type et l'origine d'un tissu pathologique trouvé dans la cavité orale.


Implantologie
L'implantologiste peut remplacer les dents manquantes par un implant, sorte de vis fixée dans l'os, sur lequel on fixera une couronne prothétique. Cette solution évite la réalisation d'un bridge prenant appui sur les dents adjacentes ou d'avoir à supporter un appareil dentaire mobile.


Pédodontie
Le pédodontiste soigne les dents des enfants. La pédodontie comprend des soins spécifiques aux dents en formation comme les apexogénèses et apexifications (terminer la formation des racines des dents en cours de formation, atteintes par une carie importante et qu'il faudrait dévitaliser chez un adulte) et aux dents lactéales (ce sont les dents dites « de lait », premières à apparaître en bouche).

La sainte patronne des chirurgiens-dentistes est Apolline.

Odontologiste
Secteur(s) d'activité Santé
Niveau de formation Bac +6 à Bac +8 selon la spécialité
Universitaire
Sur Concours
Professions voisines Médecin
Pharmacien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre..
X